1 mars 2017

Quatre ans sans fond de teint



Quel plaisir de vous retrouver pour un post cosméto ! Bien que l'idée de cet article germe dans ma tête depuis déjà pas mal de mois c'est maintenant que j'avais envie de vous faire un petit bilan sur ma nouvelle habitude makeupesque. Où plutôt cette non-habitude adoptée il y a un peu plus de quatre ans. Et oui, moi qui suis une adepte de cosmétiques j'ai abandonné le Saint-Fond de teint ! 

Je ne me souviens plus du jour exacte où je suis passée de l'idée à l'acte mais je me souviens du cheminement que mon cerveau faisait depuis plusieurs semaines..



«Au secours, j'ai viré orange en fin de journée !» «Oh non pas encore !» ( un autre chemisier blanc de foutu.. ) «Merdasse, la teinte ne correspond pas du tout au flacon et encore moins à ma carnation !» «Je ne peux vraiment pas sortir sans fond de teint quand même, t'as vu ma tronche?!» «Oh et puis zut ! Je ne vais pas me continuer de me tartiner la face avec ce truc en sachant que, non, ma peau n'est pas si horrible que ça.»



Ouai, moi je monodialogue H24, mes proches me trouvent parfois barge mais que voulez-vous?  Et voilà comment ça s'est plus où moins passé. De petites bourdes s'en ai suivi un cheminement intérieur sur l'application de mon fond de teint. De «C'est chiant.» c'est passé assez vite à «Ça ne sert à rien, si ce n'est ne pas m'accepter.»  En vrai je pouvais sortir sans ce masque sur mon visage mais je dois l'avouer, je me trouvais beaucoup moins jolie, moins confiante. Et c'est là toute l'arnaque du siècle. Alors petit à petit j'ai délaissé ce produit.

Je me souviens avoir commencé avec les BB crèmes puis les crèmes teintées ( beaucoup plus légères je trouve ) pour enfin laisser ma peau à nue ( ou presque, anti-cernes et blushs #bestfriend4ever ). Et en douceur j'ai pu apprécier tous les avantages que me procurait cette nouvelle routine :


Primo : un produit en moins dans la routine, youpi !
Secundo : plus de sous pour les rouges à lèvres ! ( quoi, c'est pas comme ça que ça marche? )
Tertio : plus de trace de fond de teint sur les vêtements = économie de Vanish.
Quarto : et le point le plus important; j'accepte mon teint tel qu'il est.


Alors oui, y a parfois le boutons qui fâche, et souvent mes rougeurs me font des siennes. Mais ma peau s'en porte tellement mieux ! Attention, point de miracle ! Mais le fait de laisser la peau respirer et de pouvoir me regarder sans avoir une image disproportionnée ce n'est que du positif. C'est une super habitude, et je ne peux que vous conseiller d'aller dans cette direction si l'idée vous a déjà effleurée l'esprit.

En résumé et si vous en avez envie privilégiez une transition en douceur, partez sur des produits plus légers et essayez le no-foundation le week-end. Et au pire, maintenant y a les filtres ;)


Et vous, vous avez déjà passé à l'acte? Vous y pensez? Quel rapport entretenez-vous avec ce produit?

Vos Notes

  1. Alors moi aussi loin que je me souvienne j'en ai jamais utilisé (juste une fois pour essayer) , même quand ma peau était au plus mal. J'ai toujours fonctionné avec Correcteur et une peau imparfaite ahah. Le seul essai que j'avais fais avait été peu concluant car je n'avais tout simplement pas supporter avoir cette couche sur le visage et ouais ça m'a vacciné. Et je suis bien d'accord avec toi, plus de sous pour les rouges à lèèèèèèvres :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui?! Tu m'a l'air d'avoir une jolie peau, donc même ado avec les soucis qu'elle génère tu n'es pas passée du "côté obscure" de la force?^^
      C'est vrai que maintenant je me vois très mal en réappliquer juste pour la sensation que ça a sur la peau. Toi aussi rouges à lèvres? Les grands esprits se rencontrent :D

      Supprimer
  2. Coucou ma belle!
    Pas mal ton idée, perso le week-end je n'en mets déjà plus ou très peu par contre pour aller bosser c'est plus "jamais sans mon FDT ^^" et puis pour ma part c'est un vrai plaisir de me maquiller, donc je ne pourrais pas encore abandonner ce produit! En tout cas très jolie article
    A très vite, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey you !
      Ah le week-end c'est vrai que c'est le moment idéal pour s'alléger de toutes "contraintes" et profiter !
      Avant je ne pouvais pas m'en penser aussi, c'est un produit phare dans une routine makeup et parfois il se suffit à lui-même, donc je ne peux que te comprendre à ce sujet !

      Merci pour ton compliment et ton petit mot,
      des bisous !

      Supprimer
  3. ohlala la chance, j'ai trop de cicatrices sur le menton pour l'abandonner mais je vais me diriger vers des couvrances plus light au printemps en espérant que mes boutons m'oublient peu a peu. Ces derniers temps, ils ont tendance à rester sur l'os de la machoire.. ça m'arrange c'est moins voyant.
    Donc la fin du fond de teint c'est pas pour maintenant car je complexe trop mais un jour j'espère....
    Bisous ma Carmenou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends Crapette ! Les cicatrices c'est vraiment pas la joie.. Les couvrances plus légères c'est la bonne idée en tout cas !
      J'espère et je croise mes petits doigts pour que tes boutons te fichent la paie une bonne fois pour toute !!
      De grooos bisouus !

      Supprimer
  4. Coucou!

    Je n'utilise qu'une BB crème de temps en temps est ma peau sans porte très bien. Tu as fait un très bon choix que d'abandonner le fond de teint et de t'accepter telle que tu es :)

    bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey !

      Merci de ton passage et de partager avec moi ta "routine teint"^^. Quand j'ai découvert les BB crèmes je me souviens avoir adorer ce produit ( nouveau à l'époque ) et je me sentais déjà toute légère ! C'est un top pour moi niveau makeup, c'est frais et naturel !

      Bisous à toi !

      Supprimer
  5. J'ai sauté le pas il y a un an de cela, je pense ! Ayant une peau acnéique á problèmes depuis des lustres, ça a été difficile pour moi au début. Je ne mets que de l'anticernes, un peu de correcteur de mes cicatrices les plus apparentes, de la poudre mattifiante et unifiante (pas du bronzer quoi) et un peu de blush, basta ! Et franchement, on s'habitue. La peau respire plus et ça fait du bien. Mes boutons et autres cicatrices ne sont pas camouflés à la perfection mais au moins, j'arrive à me montrer telle que je suis et à assumer... Comme ça au moins, si quelqu'un me voit un jour de flemme démaquillée, il ne partira pas en courant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma peau n'était pas acnéique ( elle a d'autres soucis, ne t'en fais point^^ ) je ne peux me mettre à ta place face à ce changement. Je pense que cela doit être plus difficile dans ton cas mais le chemin parcouru n'en doit être que plus appréciable !

      C'est un peu comme pour danser finalement, c'est le premier pas le plus difficile, après on s'y habitue et on y prend goût surtout.

      Ah, les jours de flemmingite makeupesque aigüe ça m'arrive souvent mdr. Et le fait d'avoir enlever le fond de teint de ma routine habituelle c'est vrai que la transition même pour les autres est plus facile^^

      Supprimer
  6. Ton article m'a clairement tapé dans l'oeil!

    Je suis clairement une adepte du fond de teint, j'ai beaucoup de mal à accepté mon teint qui rougit beaucoup pour un rien... Pire encore, parfois j'ai l'impression que les gens vont me trouver sale si je n'ai pas le teint unifié. (oui, oui un peu folle la fille!)

    Cependant, je fais des pauses en été, j'essaie d'en mettre le moins souvent possible! Et c'est vraiment agréable parce qu'avec la chaleur ça serait intenable de toute façon.. :)

    Bisou à toi Carmen, et merci pour cet article!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'été c'est l'idéal pour ce genre de petite pause ! Et en général le teint est plus joli à cette période :)

      J'espère que tu vas passer au-dessus de cette appréhension un jour !

      Bisou et merci à toi pour ton petit mot !!

      Supprimer

Haut de la page