4.25.2017

Je me suis mise aux Japanimes : voici mon top 5


Depuis plusieurs mois je parcours les sites de streaming à la recherche d'animes japonais dont je suis devenue assez friande. Et je vais non pas vous parler de films d'animation ( type Le Château ambulant, Ponyo, Arietty, Voyage vers Agartha etc.. ) mais plutôt de séries. Car c'est bien cet aspect de la japanimation qui m'était encore inconnu il y a peu. Dans l'univers des animes japonais vous avez  ( tout comme dans les mangas ) plusieurs branches ( Shōnen, Shōjo, Mecha, Josei.. ) et celle vers laquelle je me tourne essentiellement est appelée Seinen, qui vise dans sa globalité un public masculin de 15 à 30 ans. Les histoires sont loin d'être girly plutôt sombres et toutes surnaturelles. 


1° Death Note
Le premier dans mon classement est celui vers lequel je me suis tournée dès le début : Death Note. Même les non-initiés en ont entendu parlé, c'est un classique du genre et également un énorme succès. Classifié comme étant un Shōnen c'est le manga le moins violent que je vais vous présenter.

Le héro de l'histoire; Light Yagami est un lycéen surdoué et un brin blasé de la vie en générale. L'histoire débute le jour de la découverte de ce fameux Death Note : un carnet mystérieux appartenant à Ryuk, un dieu de la mort. Ce dernier explique au jeune homme le potentiel du carnet : la possibilité de tuer rien qu'en écrivant à l'intérieur de celui-ci. Light Yagami commence alors a établir sa propre justice déclenchant ainsi l'attention d'Interpol mais surtout celle du plus grand détective au monde : L.

Cet anime est vraiment génial et est un véritable coup de cœur. L'histoire est originale, les personnages attachants et la trame prend des tournures de partie d'échec ( je ne me suis jamais autant prise la tête avec un anime ! ). Pour moi si vous ne devez n'en retenir qu'un c'est bien celui-ci. Et si vous avez par la suite aimé ce manga, tournez-vous vers L'Attaque des Titans, du même réalisateur.

Note : pour les adeptes, mon personnage favori est Near. 



2° Tokyo Ghoul 
Plus violent que le précédent cet anime est également plus chimérique. à Tokyo les humains ne sont pas les seuls êtres à vivre en ville. Parmi eux des monstres cannibales se camouflent; ce sont les goules. à la suite d'une sordide agression avec l'une d'entre-elles Ken Kanaki est mortellement blessé. Pour survivre les médecins décident de lui greffer les organes de son agresseur; c'est alors que sa vie va basculer.

Pour moi il est impossible de ne pas accrocher à la série. Déjà je suis fan des dessins ( oulou futilité quand tu nous tiens ! ), ils sont superbes. Deuxièmement, on se sent vite emporter dans l'histoire tant elle est prenante et étrange à la fois. Toute cette mythologie autours des goules est bien cherchée et l'évolution du personnage principal est vraiment intéressante. Je ne demande qu'à voir la suite !

Note : je déteste l'opening de la saison 2 !

Note 2 : c'est ma petite sœur de 15 ans qui m'aura fait découvrir ce manga !



3° Parasyte
D'un autre genre surnaturel Parasyte s'inscrit plus dans la science-fiction. Le manga démarre sur l'arrivée de minuscules entités descendant du ciel. Ce soir-là au Japon, une de ces entités tente de s'introduire dans le corps du jeune Shin'ichi Izumi. L'étudiant paniqué mais plein de réflexes empêche l'alien d'atteindre son cerveau en faisant un garrot à son bras. Le lendemain il se rend compte que son bras droit n'est pas tout à fait humain : le parasite a prit le contrôle de celui-ci. Un accord tacite est conclu entre les deux êtres, Shin'ichi et Migy devront s’accommoder l'un à l'autre pour préserver leur survie.

Si vous chercher un scénario poussé, trépidant et original c'est Parasyte que je vous conseille ! Car au-delà de l'intrigue principale nombreuses sont les réflexions psychologiques sociologiques et écologiques soulevées dans cet anime. Plusieurs degrés de lectures s'offrent à vous et j'aime cet aspect développé par Hitoshi Iwaaki. 

Note : bien que certaines scènes soient assez crues, ce manga m'aura fait rire à de nombreuses reprises grâce au personnage de Migy^^

Note 2 : merci Dodie pour la découverte



4° Ajin
Alors là faut que je vous le dise j'en suis seulement au septième épisode au moment où j'écris ces lignes. Et pourtant il est directement entré dans mon podium. Ajin est pour moi le plus gore et le plus angoissant des cinq séries présentées aujourd'hui. 

Dans le monde, 46 Ajins sont répertoriés. Ces humains immortels possèdent des capacités surnaturelles et sont craint de tous. La plupart des humains sont apeurés et vouent une haine incommensurable à ces êtres. Ils sont d'ailleurs extrêmement recherchés et lorsqu'ils sont capturés le gouvernement n'hésite pas à mener les plus sordides expériences sur eux. Alors quand Kei découvre qu'il est en fait lui aussi un Ajin vous comprenez que sa vie ne plus du tout être la même et qu'elle va même se révéler être extrêmement périlleuse. 

Au premier épisode je n’accroche pas du tout avec le dessin et à l'ambiance glauque que dégage la série. Heureusement que je suis allée au-delà des 10 premières minutes car il en vaut vraiment la peine. L'action ne se fait pas attendre et les rebondissements sont nombreux. Par contre je le conseille fortement à un public averti, ce n'est pas un anime à regarder à la légère.



5° Death Parade
Encore un titre qui n'inspire rien de joyeux et pour cause, Death Parade porte bien son nom. à chaque épisode un nouveau duo de personnages entre dans un curieux bar ( le Quindecim ), ne sachant comment ils y sont arrivés. Là, un énigmatique barman leur impose un jeu qui leur permettra de découvrir ce qui leur est arrivé. Sauf que ces jeux ne sont pas si inoffensifs qu'il y parait et qu'ils peuvent en dévoiler bien plus sur nos personnages..

Alors pour l'originalité, là y a pas photo : c'est unique ! D'ailleurs j'aimerai laisser le mystère planer autour de ce dernier japanime, histoire de vous donner envie de le découvrir mais sachez qu'il est génial et que les dessins sont très très très beaux.

Note : même si ça semble répétitif il y a un sacré potentiel derrière


Parmi ces séries japonaises en connaissiez-vous? Vous en avez une autre à me conseiller? Si vous avez vu Death Note dans quel camps êtes-vous?^^





n.b. : les images ( hormis la première ) ont été trouvées sur la toile et ont été légèrement modifiées par mes soins. Si vous avez la source de certaines d'entre elles, n'hésitez pas à me le signaler.



4.20.2017

Orange d'Ichigo Takano



Auteur : Ichigo Takano
Genre : Manga
Paru en : Octobre 2014
Prix : 7€95/ tome
Editeur : Akata
Tomes: 5


Adolescente j'avais adoré Gunnm de Yukito Kishiro mais je n'avais jamais été plus loin dans l'univers des bandes dessinées japonaises. Orange est donc le premier manga que j'ai lu adulte. Et je me dis que j'ai vraiment bien fait de commencer par celui-ci. Entre Shōjo et Seinen, cette saga composée de cinq tomes est écrite par Ichigo Takano, mangaka actuellement âgée de 31 ans. Ce sont les éditions Futabasha qui relance la carrière de l'auteure à la suite de l'interruption brutale de sa série Orange et on leur en remercie !

Orange, c'est l'histoire de Naho une jeune lycéenne on ne peut plus banale qui va recevoir une lettre qui elle, ne l'est pas du tout. Ce courrier si spécial lui vient de son futur écrit par celle qu'elle va devenir dix ans plus tard.. A travers cette lettre débordante de regrets la Naho du futur essaie de guider celle qu'elle a été autrefois dans le but de ne pas perpétuer les mêmes erreurs. Elle lui consigne alors les futurs événements qui vont se dérouler dans les prochains mois et qui sont étroitement liés avec l'arrivée de Kakeru Naruse, son nouveau camarade de classe..


Chère Naho Takamiya, Cette lettre vient du futur, dix ans plus tard. je t'écris parce que j'aimerai que tu me rendes quelques services.




Quand j'ai ouvert les premières pages j'ai d'abord examiné les dessins. N'étant qu'une amatrice à ce sujet je les ai trouvé assez réussis bien que simples. Et pour une première, je ne sais pas vous mais moi j'ai été déconcertée par le noir et blanc: à chaque nouveau tome entre les mains je m'attendais à y voir les mêmes jolis tons pastels qui se trouvent sur les couvertures. Passé cet aspect j'ai fait la connaissance avec la protagoniste; Naho Takamiya. Au départ attachante je l'ai vite trouvée reloue agaçante par la suite. Quand elle n'est pas indécise elle semble torturée par chaque choix qu'elle fait et son manque de confiance en elle outrepasse ma patience. Heureusement que l'histoire est intéressante et profonde malgré la légèreté qu'elle suggère. 


Les seconds personnages ainsi que Kakeru contrebalancent la niaiserie de l'héroïne et donnent un peu de fraicheur au manga. J'ai d'ailleurs mon faible pour Suwa et Hagita, l'un très réaliste dans ses réflexions et ses choix, l'autre terriblement comique et second degré. Les copines de Naho sont elles aussi attachantes et la bande est finalement bien attendrissante, cocasse par moment. 


Pour créer un avenir meilleur il existe plusieurs chemins.




Comme je vous disais plus haut malgré la douceur qui se dégage des pages, l'histoire de Naho et Kakeru n'a rien de futile et aborde bien au contraire des sujets très lourds dont je ne vous dévoilerais rien ici. Mais c'est également avec cette habilité que la mangaka nous amène à réfléchir sur l'impact qu'à chaque mot, chaque geste, chaque choix. CHAQUE ACTE IMPACTE. J'y ai toujours cru et ce message véhiculé dans Orange m'a conforté dans cette magnifique idée. 


Nous n'avons pas agi en vain.. Nous avons profondément changé les choses !


D'ailleurs le dernier tome reflète très bien cet angle et il est pour moi le plus réussi des cinq. On assiste au dénouement bien entendu, mais on revit surtout l'aventure à travers les yeux d'un autre personnage. Et j'ai adoré l'idée. Ça m'a permise de comprendre beaucoup d'événements et de ressentir avec émotion les états d'âme de l'individu. Le manga a alors pris une nouvelle tournure et a résonné encore plus à la lecture des dernières pages. J'ai adoré la fin, et même si j'en connaissais l'aboutissement j'étais en suspens à chaque bulle. De plus j'ai trouvé les dessins beaucoup plus soignés que dans les précédents tomes, la mangaka s'est vraiment appliquée et c'est magnifique.


Pour prolonger le plaisir de cette découverte je vous invite à la suite de votre lecture à regarder l'anime sortit en 2016. Les dessins sont superbes et l'histoire ne dévie pas de la version papier. Mais il faut dire qu'avec le ton et les couleurs ça change tout ! Ce regard neuf sur le manga c'est finalement la cerise sur le gâteau et j'ai même apprécié Naho à travers ce format ! Regarder le premier épisode sur Youtube. L'anime est en vost.




C'est donc avec une pointe de nostalgie que je referme cette saga que je vous conseille chaudement, surtout pour débuter en la matière. J'espère qu'Ichigo Takano compte encore nous faire partager son talent mais en attendant un nouveau titre je vais me renseigner sur Quartier lointain, conseillé par Pauline


Et vous, connaissiez-vous Orange? Par quel titre avez-vous commencé les mangas? Avez-vous un titre à me conseiller?




4.11.2017

Birthday wishlist

Plus les années passent et moins j'aime le chiffre qui tourne sur le compteur mdr.. ( 28 ans pour les petits curieux ;) ) Heureusement, il y a une multitude de choses qui me redonnent le sourire à chaque nouvelle année écoulée. La santé, la bonne humeur et mes proches présents à mes côtés. Les rires sont également toujours nombreux, et le joyeux bordel qui m'entoure ( livres, croquis, haltères et tapis de yoga, piano, moules à cake et petite vaisselle,.. ) témoignent de mon incessante curiosité et envie d'apprendre. Il ne me manque plus qu'un boulot stable ( un boulot qui me passionne serait le must ) et qui me permettrait de voyager et de découvrir encore plus de choses. Mais d'ici-là je rêve de quelques objets pour enjoliver mon quotidien déjà bien chouette.


Niveau déco j'ai repéré cette jolie suspension à Maison du Monde ( l'antre du diable ! ) ainsi qu'une bougie et boite à café canons ! Côté bouquin j'ai remis le beau-livre sur le Geek-Art que je ne me suis pas encore résolue à acheter mais aussi l'histoire de la plus grande dynastie des tsar et tsarines : les Romanov ! Bien entendu le dernier G.Musso est de la partie; je ne loupe aucune de ses sorties littéraires. Pour accompagner ma lecture rien ne vaut une bonne tasse de thé et lorsque je suis tombée sur cette sublime bouilloire électrique j'ai totalement craqué ! Par la même occasion un abonnement à la Thé Box serait parfait en accompagnement à ce bijou.

Côté girly-girly quelques vêtements me font de l’œil mais c'est sur ces superbes Superstar en toile que j'ai jeté mon dévolu ainsi que cette robe-chemise d'H&M. Simple mais efficace non? Un petit porte-monnaie, un fourre-tout pour organiser le sac à main et deux produits cosmétos qui sont sur ma liste depuis quelques semaine déjà. Mais le must de ces envies revient à cet appareil Philips, un épilateur à lumière pulsé pour venir à bout de mes poils relous ( gêne que je tiens de mes ancêtres wookies ). 


suspension en métal à shopper ici • boite à café à shopper ici • bougie ethnique à shopper ici • anthologie Geek-Art à shopper ici • Les Romanov à shopper ici • Un appartement à Paris de Guillaume Musso à shopper ici • bouilloire électrique Klarstein à shopper ici • Abonnement à la Thé Box à shopper ici • Adidas Original Superstar à shopper ici • robe H&M à shopper ici • organiseur de sac Mango à shopper ici • Porte-monnaie "Aloha !" à shopper ici • enlumineur "Corona" de Zoeva à shopper ici • Brume Moana de Baïja à shopper ici • Épilateur à lumière pulsée Philipps SC1997/00 à shopper ici



Certaines choses vous parlent? C'est quand votre anniversaire?




4.06.2017

S. ou Le Bateau de Thésée par Doug Dorst et J. J. Abrams



Auteur : Doug Dorst / J. J. Abrams
Genre : Roman aventure
Paru en : Janvier 2014
Prix : 25€
Editeur : Michel Lafon
Pages: 474


quatrième de couverture
"Straka est le nom de l’écrivain le plus énigmatique du XXe siècle. Auteur de dix ouvrages sombres et scandaleux, il aurait trouvé la mort en 1946, sans que nul n’ait jamais découvert son identité. Éric, doctorant en lettres fasciné par cet auteur, tente de percer son mystère. Pourtant, seul, il piétine. Ce n’est qu’en retrouvant la copie égarée du dernier ouvrage de Straka, Le Bateau de Thésée, annoté par Jennifer, une autre étudiante, qu’il avance dans son enquête. La jeune fille a un esprit plus audacieux que le sien, et ses théories farfelues pourraient bien être plus proches de la vérité que les siennes. Travaillant de concert, les deux étudiants sont désormais tout près de découvrir l’identité de Straka. Un secret qui a pourtant défié le monde pendant près d’un siècle. Et certains sont prêts à tout pour le préserver."

Il y a tant à dire sur ce roman que je vais commencer avec cette phrase bancale, ne m'en voulez pas. S., où comment t'intriguer rien qu'avec le nom de l'ouvrage. Un nom, ou plutôt une lettre, qui peut tout être et à la fois ne rien dire, une lettre pleine de mystère qui est totalement raccord avec le format atypique de ce bouquin. Et c'est bien ce point-là qui m'a totalement fait craquer. Le livre à l'achat se présente dans un coffret noir cacheté. Une fois l'autocollant arraché on découvre un livre cartonné avec un tout autre titre : Le bateau de Thésée, écrit par V. M. Straka. La mention « exemplaire pour prêt » est inscrite sur la première page et le papier a été jauni artificiellement. On veut donner l'illusion que le lecteur détient LE livre d'Eric et Jen,et ça fait déjà son petit effet.


La surprise ne s'arrête pas ici, une fois ouvert des annotations recouvrent les marges du roman où on y distingue deux écritures; celle des étudiants. Au fil de la lecture je découvre des extraits de journaux, des photos vieillies, des cartes postales, des lettres manuscrites, des plans dessinés sur une serviette de restaurant.. Des bonus qui se juxtaposent à la lecture, la rendant vivante, enrichissante, ludique. C'est un bonheur de trouver entre les pages un nouvel élément permettant d'éclairer le mystère ou d'en apprendre plus sur nos protagonistes. C'est la première fois que je lis ce type d'ouvrage : l'expérience est unique et géniale.




Malheureusement mon enthousiasme pour la forme ne va pas de pair avec le fond. L'histoire si je peux vous la résumer est la "rencontre" improbable de deux étudiants par le biais du bouquin : Le bateau de Thésée ( LBDT ). Eric passionné depuis toujours par l'auteur découvre que son livre favori a été gribouillé de notes par Jen, une étudiante en 1ère année. Entre ces deux passionnés les spéculations sur l'identité de V.M.S. ( l'auteur du roman ) vont aller bon train et au fil des hypothèses une relation toute particulière va s'installer entre eux. Ça, c'est ce qui se passe dans les marges.

Le roman en lui-même ( LBDT ) nous plonge dans une intrigue aussi obscure que son auteur. Le héro principal, trempé et amnésique fait son apparition dans une ville inconnue et vadrouille de rues en rues jusqu'à atterrir dans un bar. Il aperçoit assis à une table une femme mystérieuse et n'aura pas le temps d'en savoir davantage puisqu'il s'y fait kidnapper. Ainsi, on suis un héro sans passé, en quête d'identité et qui va vivre une aventure troublante..


Entre le héro de LBDT, l'auteur et les étudiants les liens et les rapprochements sont infinis. Le principe de mise en abyme est intégré à l'ouvrage : une histoire dans une histoire, qui elle-même, est dans une histoire. Bref, y a de quoi se mélanger les pinceaux ! D'une part on suit l'histoire d'Eric et Jen, l'histoire d'S., l’histoire de V.M.S. mais également les annotations de bas de page écrites par F.X.C.; le traducteur de LBDT. Vous me suivez toujours? Non, parce que si vous ne suivez plus je ne vous en voudrais pas. C'est pourquoi moi aussi j'ai eu beaucoup de mal à synthétiser toutes ces informations. Et c'est peu dire puisqu'il y a quatre niveaux de lecture ! Je ne vous raconte pas le temps que j'ai mis à lire ce roman. Ça m'a pris trois fois plus de temps qu'à l'accoutumé et j'ai eu le cerveau retourné à chaque fin de lecture. C'était fastidieux de remettre chaque information à sa place surtout que certaines sont ( pour ma part ) vraiment inutiles..




Les débats d'Eric et Jen m'ont souvent embrouillée, l'écriture si grandiose de V.M.S. s'est révélée ennuyeuse ( c.f. extrait n°3 ) et la fin m'a clairement déçue. Non mais tout ça pour ça !!!, me suis-je dit. J'ai lu, enquêté et tenu mon attention pour cette fin si creuse? Et oui mes amis, la déception de ce début d'année. Et pourtant ! Pourtant quel concept de fou ! Quel travail éditorial phénoménal ! Les personnages sont attachants en plus ! Je ne comprends toujours pas en fait.. Ou alors j'ai ma petite idée; l'originalité a primé sur la qualité et c'est vraiment dommage. J'aurai aimé qu'LBDT soit plus intéressant, moins fade. J'aurai aimé avoir moins "d'annotations-décors" et ne pas décrypter à chaque coin de page. J'aurai aimé une fin aussi spectaculaire que l'idée. Bref j'aurai voulu plein de choses qui m'amène au coup de cœur mais ce ne fût pas le cas.


extraits

Un peu de savoir, c'est mieux que pas de savoir du tout.
chapitre 3 - page 128


Le fonctionnement de ce monde bizarre commence à lui déplaire. Est-il seulement possible d'y exercer son libre arbitre?
chapitre 7 - page 274


Il éprouve une irritation dans la gorge et tousse pour s'en débarrasser, mais l'irritation persiste. Il tousse à nouveau, tente de se racler la gorge en produisant une série de hrrremms toujours plus vigoureux. Il espère qu'il n'a pas attrapé un rhume.[...] Il tousse encore. Il a l'impression d'avoir les voies respiratoires bloquées. Il ferme les yeux, se concentre sur de profondes inhalations.
interlude - page 313 
#passage ennuyeux au possible !


"- Ok. Je ne suis pas parfait.
- Je ne te demande pas d'être parfait."
chapitre 10 - page 449




Connaissiez-vous ce roman ou avez-vous déjà entendu parler d'un tel objet-livre?



3.28.2017

Layering - Elodie Joy Jaubert



Auteur : Elodie-Joy Jaubert
Genre : Bien-être
Paru en : 4 Janvier 2013
Prix : 9€95
Editeur : La plage
Pages: 72


quatrième de couverture
"Pour avoir le teint frais, la peau ferme et sans défauts, les Japonaises en font des couches... au sens propre ! Le secret de leur éclat réside en partie dans le layering, un rituel de soins du visage en 7 étapes qui signifie « superposition de couches » en anglais.
Pour chacune de ces « couches », du nettoyage du visage à l'hydratation et la protection de la peau, découvrez des techniques simples et des produits naturels, parfois bruts, pour prendre soin de votre épiderme."

Récemment j'ai fait l'acquisition du premier livre d'E.J. Joubert; Layering. Après l'avoir vu passé d'innombrable fois sur la toile c'est finalement un post Instagram qui m'a fait sauter le pas. 70 pages de conseils beauté, le tout pour une dizaine d'euros, y a de quoi être tentée, surtout pour une fan de soins comme moi.

L'article sera court je vous préviens. En même temps 70 pages ça va assez vite ! Et puis comme je le pensais, beaucoup de conseils m'étaient déjà connus et/ou application depuis pas mal de temps ! D'abord d'un point de vue esthétique je trouve le livre réussi, du rose pastel, de jolis graphismes et des chapitres bien agencés, y a de quoi lire ça d'une traite et avec plaisir ( ce que je fis ! ).

Les conseils sont simples mais efficaces. Et pour sûr, ici on privilégie les soins naturels, des actifs purs et une vision différente de la routine européenne. L'auteur nous offre un panaché d'astuces et de recettes très bien expliquées qui raviront les novices en la matière. Pour les plus avertis ça reste un livre léger qui n'apportera pas forcément grande nouveauté à vos habitudes. Et puis pour ceux qui sont d'un niveau intermédiaire comme moi, vous trouverez dans cet ouvrage de quoi peaufiner votre routine et découvrir les ingrédients qui méritent d'être connus ou plus utilisés !

En somme c'est un vrai guide que je vous conseille si vous ne savez pas comment établir une routine, si vous aimez le naturel ou si tout simplement vous voulez découvrir le rituel des japonaises pour avoir une peau sublime.




Et sinon vous connaissiez, vous, le layering? Votre routine elle vous prend combien de temps? Quels sont vos actifs favoris?





3.23.2017

Rétrospective sur les films vus en 2016



L'an passé j'avais fait un ( très looooong ) super article sur les sorties cinéma à ne pas louper. Dans cette sélection beaucoup de films me tentaient et j'avais envie de revenir dessus sur le blog. Quels films ai-je vu? Lesquels m'ont plus ou encore déçus? Sans transition passons à mes favoris.

Les favoris

Une mention spéciale pour mon number one, le killer de cette année : Rogue One. Tout était parfait dans ce film, moi qui avait peur de ce crossover sur l'univers Star Wars et bien je l'ai carrément préféré au dernier ! Pas très loin il y a bien évidemment les films d'animation Vaiana et Zootopie; les images sont superbes et comme à chaque fois, avec Disney la magie opère. Pas très loin dans ce classement j'ai découvert Django la même année, et bien qu'il soit sorti en 2012 je tenais à la mettre dans cet article tant il m'a scotché. Loin de m'avoir fait le même effet mais avec autant de plaisir j'ai vu Captain America : Civil War ( my fav' dans les Avengers ;). Dans la même lignée mais en beaucoup plus poilant j'ai maté deux fois Deadpool, et je pense qu'il est inutile de vous le présenter car même les non-avertis l'ont adoré. Suicide Squad a également sa place dans mes favoris, la bande-son, les images, les personnages ( Harley Quinn ! ) j'ai quasiment tout kiffé, sauf la sorcière..

Je n'oublie pas non plus Warcraft : le commencement. THE film tant attendu par beaucoup, dont moi qui suis une grande fan du jeu. Et là encore les graphismes sont dingues, les orcs sont surréalistes et je ne demande que la suite ! Pour clôturer ce joli panaché je vais vous toucher deux mots sur American Nightmare III qui ne perd pas en panache au fil des films. Une ambiance unique, terrifiante, pesante, bruyante, lourde et une tension à vous faire trembler de la tête aux pieds. Si, si, il faut le voir les amis ! Ne prenez pas peur !

Les mi-cuits

Dans le genre terrifiant j'ai également eu le courage d'aller voir The Conjuring II : Le cas Enfield et le soir en plus ! Entourée de ma petite sœur ( qui avait moins peur que moi ) et de mon chéri j'ai tout de même eu une sacrée frousse et mes pieds étaient sur mon siège tout le long du film ! Pour autant je n'en n'ai pas gardé grand chose de la trame du film. Ça surprend, ça fait peur ( en même temps c'est facile avec moi ! ), mais c'est du déjà vu. Tarzan quant à lui m'a surpris sur beaucoup de points : une superbe ambiance, un acteur à la hauteur du charisme du mythe, des graphismes tops.. mais il y a eu tellement de passages gnangnans et invraisemblables que ça m'a gonflé sur la fin. Et puis Jane quoi *soupir d'exaspération*.. Après que dire de Batman V Superman ou encore d'X-men : Apocalypse. C'était cool, c'était bien, mais sans plus. Mis à part Lex Luthor que j'ai vraiment adoré, ben ma foi y a pas de quoi fouetter un chat. C'est du Marvel, du DC, je le mange comme un bon Big Mac.

Le monde de Dory aussi mignon soit-il, aussi beaux soient les graphismes, il n'y a pas eu de coup de cœur à proprement parlé. Mais faut se l'avouer, elle est rigolote cette Dory. Et sinon on en parle de The Revenant? Parce que OK, l'histoire est originale, les images sont époustouflantes et le jeu d'acteur de Léo est génial, mais ! Mais vous ne l'avez pas trouvez long ce film franchement? A voir absolument selon moi, mais de là le revoir une seconde fois, merci, mais non merci ! Le dernier film que je voulais vous présenter dans cette section c'est Camping III et c'est simple.. Je trouve que ça s'essouffle.

Les bonnes surprises

Alors j'adore Disney, mais Le Livre de la Jungle est loin d'être mon favoris. Et puis j'adore la version cinématographique de 1994. Donc il fallait vraiment que quelqu'un me pousse pour aller voir encore une fois Mowgli. Et je remercie mon oncle, ma mère et mes petites sœurs de m’avoir trimballée au ciné ce jour-là. Déjà chapeau à l'acteur, ce gamin à un jeu de rôle impressionnant ! Les animaux de la forêt sont quant à eux grandioses, l'histoire est respectée de A à Z et les quelques modifications ( Kaa au féminin ) apportées n'ajoutent que du charme au film. Bref une très belle surprise ! Pour Ghostbuster ( ou SOS fantôme in french ) ce fût un pari gagné que de remastériser ce classique avec une équipe entièrement féminine et le tout en gardant l'essence du film de base. L'humour, les petits clins d’œil.. Et Kevin ! Oh mais allez le voir juste pour KEVIN ! J'ai été convaincue de voir C.Hemsworth en blond, beau-gosse incapable et absolument délirant !

Bien entendu j'ai également vu des comédies romantique ( #LoveActually4Ever ) et en plus de ça je les ai vu avec le chéri ! Il y a eu d'abord Un homme à la hauteur; J.Dujardin et V.Efira m'ont fait rire et j'ai passé un super moment avec ce couple un brin hors-norme. Ensuite j'ai succombé à Avant toi ( je voulais lire le livre avant !! ) et c'était super. Vraiment. E.Clarke ( Daenerys !!! ) en aide-soignante loufoque je mets deux pouces en l'air ! Je vous invite vivement à voir ce film drôle et émouvant.

Les déceptions

Bon déjà Divergente III c'était pas gagné avant d'aller le voir mais je ne vous raconte pas en sortant de la salle mon avis.. Ben c'est simple, j'ai déjà tout oublié du film ! Mon cerveau quand il me fait du tri comme ça, ça en revient à : inutile, inintéressant ou nul à chier = je zappe. Pas très loin sur le podium; La 5è vague ! Et là c'est la lectrice qui parle avant tout.. Dans le roman on ressent le côté sombre et effrayant de la situation; R.Yancey savait nous mettre sous tension.. Et une fois devant l'écran je ne vous raconte pas ma déception. Ils en ont fait un film pour midinettes, pour pré-ados et c'était vraiment naze. Ils m'ont même stoppé l'envie de lire la suite de la saga ces sacripants ! Arrêtez-vous aux livres mes amis !

Enfin, à la dernière place et avec beaucoup de regret j'ai mis Le Chasseur et la Reine des Glaces. L'atmosphère est similaire au premier film, les décors et les costumes sont tout aussi somptueux mais je n'ai pas accroché. C'est avec du recul que je vous dis ça car en sortant du cinéma je l'avais adoré. Et finalement quand je le compare à Blanche-neige et le Chasseur il est certain que le level est différent. C'était un bon film mais je m'attendais à vraiment mieux.


Je n'ai pas osé mettre à combien m'est revenu cette année dans ce divertissement mais 22 films c'est un sacré budget ! Si vous ne devez retenir que quelques films de l'an passé les voici : Rogue One, Vaiana, Deadpool, Zootopie, et Warcraft !


Et vous, quels films avez-vous vu l'an passé? Un favori, une déception? Dites-moi tout !




3.20.2017

L'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes - Karine Lambert



Auteur : Karine Lambert
Genre : Roman
Paru en : Juin 2015
Prix : 6€60
Editeur : Le livre de poche
Pages: 214


quatrième de couverture
"Cinq femmes d'âges et d'univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d'amour et ont inventé une autre manière de vivre. L'arrivée d'une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l'atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l'entrée est interdite aux hommes."


Une couverture pleine de couleurs et un nom à rallonge. De quoi vous intriguer. Je lis la quatrième de couverture, tiens, c'est peu commun ça. Un immeuble réservé aux femmes uniquement? Ma foi je tente le pari.

Juliette est un joli bout de femme pleine d'optimisme et de romantisme. Et dans la Casa Celestina ( l'immeuble des femmes qui ... ) on a vite oublié ce qu'était le romantisme. Romantiké quoi? Les désillusions, les déceptions, les trahisons, et toutes les mésaventures que l'amour peut apporter elles n'en n'ont retenu que ça. Mais Juliette elle a son crédo bien à elle; amour, toujours. A la recherche de celui qui lui fera passer ses matinées sans sa radio allumée. 

Ce n'est pas pour autant qu'elle ne va pas s'attacher à ses colocataires, qui ont toutes à elles leur petit grain de folie. Chacune à su développer son éveil au bonheur autrement. Mais avouons-le, beurrer ses tartines pour deux, c'est bien mieux que de le faire seulement pour soi non?

Si vous aimez les romans faciles à lire, les tranches de vie et que le romantisme ne vous a pas quitté je vous invite à lire ce livre. Pour ma part j'en retiendrais une lecture très agréable mais sans plus.


extraits

Jamais assise, elle travaillait du lever au coucher du soleil, au service des hommes du clan. On ne pouvait pas lui interdire de penser mais elle avait le devoir de se taire.
chapitre 4 - page 26


"- Tu fais quoi? [...]
- Rien
- Je peux rien faire avec toi?
- Entre. J'ai préparé du thé.
- On a droit à quel délice aujourd'hui?
- Mille sourires.. Un mélange d'ylang-ylang, d'écorces de mandarine et de gingembre, avec de la citronnelle, de la vanille et des pétales de mauve. Une merveille !"
chapitre 9 - page 57


"- J'espère qu'à cent ans un homme aura encore envie de moi, rêve Juliette."
chapitre 9 - page 65


L'amour c'est du miel.
chapitre 27 - page 192


" - L'amitié, tu sais, c'est comme une écharpe très douce dans laquelle on s'enroule."
chapitre 30 - page 208


Et vous, ça vous tenterez de vivre exclusivement entouré de femmes? Déçus ou heureux, quelle est votre foi en l'amour?




Haut de la page