1.17.2017

Ma liste de "pourquoi?"


C'est sur le blog de La Fabrique Eclectique que j'ai eu l'envie de reprendre sa liste de questions existentielles ( #jeblague ) et de vous proposer ma version. Peut-être que vous trouverez des réponses à mes questions? Qui sait?

Pourquoi n'as-t-on pas un weekend de trois jours?
Pourquoi le cinéma coûte-t-il si cher?
Pourquoi ma sœur peut manger 4 BigMacs sans prendre un gramme et que moi, rien qu'en les regardant je prends 3 kilos?
Pourquoi as-t-on des cheveux blancs?
Pourquoi as-t-on THE mega spot en plein milieu de la face le jour d'une sortie?
Pourquoi quand je ne me maquille pas on me dit que je suis fatiguée?
Pourquoi je n'arrive pas à me téléporter?
Pourquoi j'achète toujours les articles non soldés pendant les soldes?
Pourquoi la vie passe-t-elle trop vite?
Pourquoi être émotif, sensible, amoureux, gentil est-il aujourd'hui associé à la faiblesse?
Pourquoi quand on me parle de projet professionnel j'ai l'impression d'être encore à l'entrée du labyrinthe?
Pourquoi les réseaux ont-ils pris autant de place dans nos vies?
Pourquoi suis-je si maladroite?
Pourquoi quand je perds du poids mes seins passent de pamplemousses à des poires?
Pourquoi ne pouvons-nous pas être heureux H24? ( bon allez H20 c'est déjà cool ! )
Pourquoi je pense déjà à la fin de Game of Thrones alors qu'il me reste encore 2 saisons à venir?
Pourquoi mes poils repoussent si vite?
Pourquoi les bandes annonces actuelles montrent-elles les trois quarts du film?
Pourquoi est-ce si difficile pour certains de lâcher un sourire?
Et puis pourquoi je me pose autant de questions déjà?




12.18.2016

Les filles de Shanghai - Lisa See



Auteur : Lisa See
Genre : Roman historique
Paru en : Mai 2010
Prix : 21€40
Editeur : Flammarion
Pages: 427


quatrième de couverture
"Chine, 1937. Shanghai est le joyau de l'Asie, ville lumière, colorée et tumultueuse, abritant millionnaires et mendiants, patriotes et révolutionnaires, artistes et seigneurs de guerre. C'est aussi là que vivent les sœurs Chin, Pearl et May, magnifiques jeunes femmes, aisées et rebelles, aux tempéraments pourtant opposés. Mais l'insouciance s'arrête brutalement pour les deux sœurs le jour où leur père, ruiné, décide de les vendre à des Chinois de Californie, venus chercher des épouses en Chine."


Je devrais commencer mon article par vous dire ô combien je suis désolée de ne pas me montrer régulière et d'avoir laissé le blog en suspens comme ça. Mais s'étaler sur une telle futilité me parait ennuyeux et surtout disproportionné. Pour moi écrire ne doit pas être une contrainte et il est essentiel de le faire quand bon nous semble, pas vrai? Bon, passons cet aparté et allons directement à mon sujet principal : ma dernière lecture !

Lisa See est une auteure que j'avais découvert avec Fleur de Neige dont j'avais beaucoup apprécié le roman et le style, bien qu'un peu lent.. Dans Les filles de Shanghai on retrouve la même forme, la même essence que dans Fleur de Neige. L'époque est différente mais elle n'en n'est pas moins difficile pour une femme. Dans les années 30 les mariages arrangés sont toujours d'actualité et nos héroïnes vont en avoir pour leur frais puisque leur père décide de les vendre à des chinois américains.. Elles qui rêvaient de vivre à l'occidentale et d'être considérées comme des icônes vont très vite déchanter..

De désillusions en désillusions on peine à parfois continuer l'histoire tellement leurs destins semblent tragiques. Entre rêves et réalité la chute est souvent brutale pour les deux sœurs à qui tout leur réussissait. C'est leur lien qui va les pousser à aller de l'avant, à se surpasser et surtout à surmonter toutes les épreuves qu'elles vont devoir traverser. Traditions, guerre, racisme et rivalité sont intimement liés dans cette lecture et certains passages ne peuvent vous laisser indifférents.

Ne prenez pas peur, l'histoire promet d'heureux passages et surtout des personnages attachants ! La manière d'aborder les relations entre sœurs est d'ailleurs pour moi un point fort de l'auteure. May et Pearl s'aiment et se déchirent comme le font d'autres sœurs si ce n'est que les secrets de famille et la guerre sino-japonaise viennent se juxtaposer à elles. Ce roman historique m'a charmé et pourtant j'ai souvent décroché de ma lecture. Certains passages étaient trop banals et descriptifs, ponctuant ainsi le récit de moments passionnants et d'autres bien plus monotones. C'est donc un livre que je vous conseille malgré ce reproche que j'ai à lui faire car l'immersion est totale et exotique. Et puis cette fin..



extraits

Elle me serre dans ses bras et j'éclate en sanglots. Une fois calmée, je sens son cœur battre en harmonie avec le mien, au plus profond d'elle-même. Nous ne pourrions pas être plus proches. Quoi qu'il advienne, nous survivrons ensemble.
les hommes de la montagne d'or - page 52


Nous jetons un dernier regard dans la salle des douches. Ce ne sera bientôt plus un secret pour personne.
sœurs de sang - page 169


" - Je n'ai jamais pensé connaitre le bonheur, mais ne pouvons-nous pas  essayer de le chercher ensemble?"
la coupe de l'amertume - page 236


Celle-ci la considère d'un air méprisant avant de nous dire :
" - Pourquoi ne retournez-vous pas dans votre pays, vous et tous les autres étrangers?
Comme ça, de but en blanc ! Vous vous rendez compte? Avant que Sam ai compris ses paroles, je lui réponds du tac-au tac :
- Parce que ma fille est née dans ce pays. Et qu'elle est ici chez elle."
quelques photographies - page 293


" - Elle est amoureuse, dit May d'une voie légère où je sens tout de même poindre un soupçon d'inquiétude. Les filles disent et font des choses stupides quand elles sont amoureuses."
une pépite d'or - page 370



11.01.2016

Shop the Moodboard : Grease



Grease est un vrai classique pour moi et en créant ce rendez-vous je savais déjà que j'allais tenter d'exploiter ce film iconique. J'aime l'ambiance que dégage ce film, l'époque, le style, et surtout ses musiques. Et bien que la morale du film me laisse un brin perplexe ( décoincez-vous et vous obtiendrez le mec de vos rêves.. ) le clap de fin avec "You're the one that I want" est juste mythique !  






Poster "Dinner" lumineux à shopper ici • Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons - Emily Blaine à shopper ici • Radio style 50's à shopper ici • Compile Rock'n Roll à shopper ici • Tregging stretch H&M à shopper ici • T-shirt en coton Mango  à shopper ici • Livre musical Grease à shopper ici • Rouge à lèvre Kiko n°7 à shopper ici


Entre radio rétro, cd Rock'n Roll et tenue sexy quel article vous fait le plus envie ou correspond au mieux à Grease ?


You're the one that I want

I got chills, they're multiplying
And I'm losing control
'Cause the power, you're supplying
It's electrifying

You better shape up, 'cause I need a man
And my heart is set on you
You better shape up, you better understand
To my heart I must be true
Nothing left, nothing left for me to do

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho honey

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho honey

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho, the one that I need
Oh yes indeed

If you're filled with affection
You're too shy to convey
Meditate in my direction
Feel your way

I better shape up, 'cause you need a man
I need a man who can keep me satisfied
I better shape up, if I'm gonna prove
You better prove that my faith is justified
Are you sure? Yes I'm sure down deep inside

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho honey

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho honey

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho, the one that I need
Oh yes indeed

You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho, the one that I need
Oh yes indeed
You're the one that I want
(You are the one I want)
Ho, ho, ho honey
You're the one that I want..




10.27.2016

Harry Potter et l'enfant maudit de Jack Thorne et John Tiffany



Auteurs : Jack Thorne et John Tiffany
D'après l’œuvre de : J.K. Rowling
Genre : Roman / Fantastique
Paru en :Octobre 2016
Prix : 21€
Éditeur : Gallimard
Pages: 341


quatrième de couverture
"Être Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus."

A peine sorti le précieux était entre mes mains attendant sagement le mail de Floriane pour débuter cette lecture commune peu ordinaire pour le coup.. Me replonger dans l'univers d'Harry Potter presque dix ans après le dernier tome de la saga c'est beaucoup d'émotions pour une fan. Si bien que ma patience à attendre le feu vert pour démarrer cette lecture fût anéantie dès le lendemain. Après une longue journée de travail où le coquin était sagement posé sur la table de chevet je me suis jetée dessus incapable de résister une minute de plus sans connaitre "la suite".

Ne vous inquiétez pas, la suite de l'article ne contient aucun spoil 


Un brin déçue par la couverture ( Gallimard a fait tellement mieux ! ) je tourne religieusement les premières pages espérant retrouver avec justesse cet univers si fabuleux que J.K. Rowling a su créer. Déterminée et passionnée je ne me laisse absolument pas surprendre par la mise en page et ce nouveau format qu'est la pièce de théâtre. Il y a 341 pages mais le texte est tellement aéré qu'il pourrait tenir sur la moitié facile ! Dès les premières lignes les personnages me sont familiers et chaleureux; je retrouve le trio de mon enfance sur ma gare fétiche et rien que pour cette image j'ai la banane jusqu'aux oreilles. Je fais connaissance ensuite de leurs enfants mais avant tout du deuxième fils d'Harry et de Ginny : Albus Severus Potter. Un personnage que j'ai vraiment adoré; complexe et attachant même si le script est peu fourni..




C'est d'ailleurs un point à souligner quand on est habitué à l'écriture de J.K. Rowling et à ses pavés littéraires. La pièce de théâtre laisse très peu de place aux détails et descriptions. C'est simple; il n'y a que du dialogue. La lecture se fait donc de manière plus fluide et plus active mais avec beaucoup moins de charme pour le coup. La magie et l'ambiance de cet univers sont recrées uniquement grâce à mes souvenirs littéraires et cinématographiques ce qui est bien dommage mais qui reste normal dans ce contexte-ci.

Les personnages quant à eux reprennent assez bien la personnalité crée par J.K. Rowling et c'est naturellement que j'ai souri en lisant certains dialogues visualisant parfaitement la réaction des protagonistes ( Minerva, Hermione, Harry.. ). Malheureusement il y a bien un personnage qui m'a profondément déçu et je pense que l'avis est général à son sujet.. Certaines boulettes auraient pu être évitées mais là encore arrêtons de cracher dans la soupe aux poireaux en pensant que c'est de la soupe aux potirons..

" - Merci d'être ma lumière dans l'obscurité."

Alors voilà, pour moi ce fût une lecture géniale. Mais alors vraiment géniale. Je n'ai décroché du livre que lorsque la dernière page fût tournée et même si mon ressenti après lecture n'a rien à voir avec les romans il reste néanmoins magique. La nostalgie n'a t-elle déjà pas en soi quelque chose de magique me direz-vous? Cette saga n'avait pas besoin d'une suite et celle-ci n'en n'est pas une. C'est une pièce de théâtre. Quelque chose qui se voit et qui se vit sur scène. C'est une pièce écrite par un scénariste mais avant tout un fan de la saga. Elle n'a pas été écrite par l'auteure même. Alors oui ce n'est pas parfait. Mais c'est fantastique. Et en refermant le bouquin j'ai encore cette sensation de manque; mais que vais-je lire par la suite?





 Avez-vous eu l'occasion de lire cette pièce? Qu'en avez-vous pensé? La couverture, vous êtes fans ou c'est moi qui divague? L'avez-vous avalé d'une traite? Allez, dites-moi tout, on est entre potterheads.







10.20.2016

Automne et sa pile à lire


J'ai toujours trouvé les présentations de PAL ( pile à lire ) creux en contenu et donc un poil futile pour en faire un post. Et puis je ne sais pourquoi l'envie m'a prise de vous lister moi aussi mes futures lectures pour la saison actuelle. Romans, comics, mangas et classiques, ma PAL est aussi éclectique que ma bibliothèque et c'est ce que j'apprécie dans la lecture, changer d'univers et de style aussi simplement !


Harry potter et l'enfant maudit | auteurs : jack thorn et john tiffany | prix : 21€

Ce n'est pas une surprise pour mes proches, la fan que je suis a sauté sur la pièce de théâtre tirée de l’œuvre de J.K. Rowling dès sa sortie ! Il sera lu trèèèèès prochainement c'est une promesse !


filles de shangaï | auteur : lisa see | prix : 21€

J'avais adoré Fleur de Neige du même auteure et je m'étais promis de lire un autre roman de celle-ci. Ici on suit l'histoire de deux sœurs vendues à des chinois californiens et qui vont donc devoir s'adapter à un nouveau style de vie..


Orange tome un et deux | auteur : ichigo takano | prix : 8€

Ces deux premiers tomes sont les premiers mangas que je possède dans ma bibliothèque et ce qui m'a fait craquer c'est bien évidemment les nombreux avis positifs concernant la saga mais surtout son synopsis. Une jeune lycéenne  reçoit une lettre du futur; une lettre écrite par elle-même mais dix ans plus tard.. Intriguant non?


les enfants de peakwood | auteur : rod marty | prix : 20€

Acheté au salon de Montreuil l'an passé voilà qu'il est temps de sortir ce super roman qui lui aussi a reçu de nombreux éloges à sa sortie. C'est d'ailleurs Brodybooks qui m'a donné envie de me plonger dans cet univers mystérieux et captivant. J'ai hâte de découvrir tous les mystères qui encerclent la ville de Peakwood !


sherlock holmes, le signe des 4 | auteur : conan doyle | prix : 4€10

Après une première approche avec Une étude en rouge de ce fameux Conan Doyle j'ai de suite eu envie de me plonger encore un peu plus dans le monde du célèbre détective londonien et de poursuivre ses aventures. J'attends d'en lire un peu plus afin de mieux vous en parler.


Flash - la révolte des lascars | auteurs : francis manapul et brian buccellato | prix : 19€

Avec des dessins supers mais une intrigue légère et peu trépidante j'ai hésité à continuer l'aventure avec mon héro favori. Mais comme c'est mon favori.. Comme j'adore le travail de Manapul.. Et bien j'ai craqué pour la suite et j'ai hâte de savoir si j'ai bien fait ou non !




Et vous, une pile à lire de prévue? Quels bouquins aimeriez vous lire prochainement?



10.13.2016

Game of Thrones, faut-il succomber à la version dessinée?



Auteurs : George R. R. Martin et Daniel Abraham
Illustrateur : Tommy Patterson
Genre : Roman graphique / BD / Comic
Univers : Heroic fantasy
Paru en : Avril 2013
Prix : 13€99
Editeur : Dargaud
Pages: 128


Je ne vais pas vous mentir, si j'ai acheté ces BD c'est que j'ai bien tenté de trouver un raccourci aux romans de George R. R. Martin. Qui m'en voudrait en voyant les pavés que sont les intégrales du célèbre jeu des trônes? 790 pages rien que pour la première intégrale.. Alors quand j'ai vu ce format en librairie je n'ai pas franchement réfléchis ( bon, y a aussi le côté fangirl qui m'a poussé à l'achat, c'est vrai ! ). Et maintenant que je me retrouve en possession des cinq premiers tomes je dois dire que je regrette légèrement mon shopping impulsif. 

Tout d'abord j'ai employé le terme BD pour aller au plus simple mais sachez que l'auteur insiste sur le terme de roman graphique pour illustrer son nouveau support. Comprenez qu'à la différence de la BD, le roman graphique se veut plus littéraire, plus complexe, avec des dessins soignés, un contenu plus important et destiné à un public adulte. 
Ici George R. R. Martin a choisi de retranscrire ses romans de manière illustrés et non pas de faire un copié-collé de la série télévisée, même si certaines scènes sont très fidèles à celle-ci.. C'est pourquoi certains détails m'ont interpellés dont le physique de certains personnages.



Pour parler avant tout des dessins, qui a une place primordiale dans ce format, les couvertures, préfaces et chapitres sont justes magnifique. Par contre cela s'arrête là. Une fois plongée à l'intérieur les dessins sont moins précis et plus uniformes, voir banals; certains personnages se ressemblent trop pour pouvoir les différencier et l'ambiance de la saga n'est pas assez bien retranscrit. Les couleurs ternes rendent la lecture morose et il faut s'accrocher pour ne pas trouver les premières pages ennuyeuses..

Car oui, je me suis bien fait chier en lisant ces BD. C'est juste hallucinant pour une série que je trouve aussi passionnante ! De plus, je pense que cette version est également un vide-portefeuille; à 15€ la BD quand on sait le nombre de tomes qu'il faudra pour venir à bout de la saga, je vous laisse imaginer la somme totale.. 

En résumé, pour moi qui se base sur la série télévisée, je suis vraiment déçue de ces BD. Elle n'apportent rien de neuf à ce que je connais déjà et surtout elles ne sont pas à la hauteur de l’œuvre de George R. R. Martin. Bref je vous les déconseille, bien que certains fans apprécieront tout de même d'avoir leur univers favori sur un nouveau support.


Et vous, connaissiez-vous cette version de Game of Thrones? Avez-vous craqué? Qu'en pensez-vous? Par rapport aux bouquins, comment trouvez-vous la retranscription?



Haut de la page